Doux annonce sa liquidation judiciaire

A l’issue d’un comité central d’entreprise le 23 mars dernier, le volailler breton Doux demandait le placement du groupe en liquidation judiciaire. La filiale poulet export de la coopérative Terrena sera officiellement en cessation de paiement à partir du 31 mars. Le tribunal de commerce de Rennes rendra sa décision le 4 avril, dans le cadre d’une procédure accélérée.

Les discussions avec l’ukrainien MHP autour d’un plan de reprise se poursuivent jusqu’au mercredi 28 mars. Mais déjà, le groupe tire un trait sur l’abattoir de Chantonnay, en Vendée, qui compte 169 salariés et 122 intérimaires et qui expédiait 190 000 poulets par jour au Moyen-Orient.

Ce lundi, Loïg Chesnais-Girard (PS), le président du conseil régional, déclarait que la Région pourrait intervenir financièrement dans la nouvelle entité, ou mettre en place un système d'aides. Cette contribution, tous dispositifs confondus, ne pourra dépasser les 15 millions d'euros.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois