L’INRA se penche sur les fermes d’élevage diversifiées biologiques

Du 4 au 6 avril, la réunion de lancement du projet Mix-Enable s’est déroulée à l’INRA de Toulouse, organisée par l’UMR Agir. Vingt-cinq chercheurs de 7 pays se sont réunis pour organiser les premières étapes de ce projet. Ce projet Core Organic Cofund Mix-Enable vise à approfondir notre compréhension des fermes d’élevage diversifiées (ayant deux ou plusieurs espèces animales) conduites en bio en Europe, d’identifier les stratégies de production les plus durables et robustes, et de proposer des alternatives aux stratégies actuelles.

Objectifs

Au niveau d’une ferme, l’intégration de deux ou plusieurs espèces animales avec des productions végétales ou de l’agroforesterie offre potentiellement de multiples avantages dont une complémentarité dans l’utilisation des pâturages et une gestion sanitaire du parasitisme mieux maitrisée. Toutefois, la majorité des fermes d’élevage bios sont spécialisées. Et les fermes d’élevage diversifiées ne présentent pas toujours un niveau d’intégration très élevé entre ateliers de production (productions végétales, productions animales), avec peu d’interactions dans le temps et l’espace entre ces ateliers. Un niveau d’intégration limité peut fortement réduire les avantages à avoir plus d’une espèce animale sur une ferme. Par conséquent, le projet Mix-Enable

étudiera les conditions de la durabilité et la robustesse des fermes d’élevage diversifiées bios en Europe, en particulier l’intérêt de l’intégration entre ateliers de la ferme du point de vue des techniques de production, de l’organisation du travail et de la commercialisation des produits.

Méthodes

Dans ce projet, 20 fermes par pays vont être enquêtées afin d’évaluer leur niveau d’intégration entre leurs ateliers, et de le relier à leur niveau de durabilité et de robustesse grâce à un panel d’indicateurs pertinents. En parallèle, sur des fermes expérimentales, une comparaison sera réalisée entre des situations diversifiées et des situations spécialisées pour mesurer l’impact d’une gestion de la complémentarité entre ateliers sur des aspects spécifiques tels que l’efficience d’utilisation de l’herbe au pâturage ou la pression parasitaire. Les connaissances obtenues seront intégrées dans un modèle capable de simuler les performances des fermes d’élevage diversifiées face

à des aléas climatiques et économiques. Des ateliers de co-conception utilisant ces modèles seront organisés avec des éleveurs pour produire des références sur des alternatives plus durables et plus robustes aux fermes d’élevage diversifiées existantes.

Les résultats seront communiqués aux éleveurs, aux conseillers agricoles, et aux décideurs publics, pour montrer le potentiel des fermes d’élevage diversifiés bios, et plus particulièrement les façons de gérer durablement ces fermes, ainsi que l’intérêt de soutenir la conversion vers ce type de fermes.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois