La Sasso s'allie avec le groupe Hendrix Genetics

La Sasso - Sélection avicole de la Sarthe et du Sud-Ouest - s'allie avec le groupe Hendrix Genetics qui détiendra à terme 51 % de son capital.

Spécialisée dans la sélection de souches de poulets colorés à croissance lente, dont ceux de la filière label rouge, la firme Sasso sécurise ainsi son avenir, celui de ses clients français et étrangers, tout en renforçant son développement grâce aux importants moyens financiers du groupe franco-néerlandais Hendrix Genetics, à sa puissante structure de recherche et développement, et à sa présence internationale. (En photo : Gilles Huttepain (groupe LDC), administrateur de la Sasso (à gauche) et Louis Perrault, directeur général, se félicitent de l'accord conclu avec Hendrix Genetics.)Au Space, Louis Perrault, directeur général de Sasso, soulignait combien il est dramatique de ne plus pouvoir servir un client qui a mis en place une filière de qualité spécifique dans son pays, pour cause d'embargo sur les exportations en provenance du Sud-Ouest de la France, comme cela a été le cas pendant plusieurs mois l'hiver dernier.Or, avec cette alliance, la Sasso aura désormais accès au réseau international d'Hendrix Genetics, dont ses sites de multiplication grand-parentale répartis dans le monde entier. De la sorte, ce sélectionneur jusqu'alors basé à Sabres dans les Landes et Soulitré dans la Sarthe, disposera des relais indispensables pour :

"garantir la fourniture de parentales à ses clients dans un contexte de plus en plus difficile dû aux épizooties planétaires comme l'influenza aviaire".

Autre argument qui a convaincu ses quatre principaux actionnaires (Maïsadour, Loué, LDC et Volailles d'Albret), la Sasso va pouvoir bénéficier de la R & D et de l'expertise multi-espèces d'Hendrix Genetics, pour accélérer et intensifier ses programmes de sélection. "Nous n'avions pas la structure économique nécessaire à de tels investissements", observe Louis Perrault. A l'heure où le poulet alternatif s'ouvre de nouveaux marchés dans un nombre croissant de zones du globe, il importe de disposer d'une gamme de produits en adéquation avec cette demande et de la force de frappe commerciale correspondante.YFouchardiereYves de la Fouchardière, président de la Sasso, inscrit d'ailleurs cette alliance dans un contexte de "concentration des acteurs de la sélection animale mondiale, conséquence de l'augmentation exponentielle des coûts de la R & D (...)". Néanmoins, ajoute-t-il, cet accord préserve "notre vision de la volaille traditionnelle, les spécificités de la culture de la Sasso, et son actionnariat français". A cet égard, on notera que la Sasso conserve son autonomie et sa structure propre de management. Ce que confirmait au Space, Antoon van den Berg, directeur général d'Hendrix Genetics, et de Caringa, sa filiale spécialisée dans les volailles traditionnelles : "Sasso restera indépendante sans être intégrée à notre dispositif".Cette alliance n'affecte pas la collaboration commerciale mise en place en 2008 par Sasso avec le sélectionneur Cobb-Vantress (poulet CobbSasso), ni l'accord de R & D conclu par Hendrix Genetics avec cette firme américaine. Elle est même complémentaire, précisent les deux partenaires.Au plan financier, la montée d'Hendrix Genetics au capital de la Sasso intervient via la souscription de nouvelles actions émises pour cette opération. Avec cet accord, la firme de Boxmeer (Pays-Bas) déjà investie dans la sélection de poules pondeuses (ISA), de dindes standards et fermières (Hybrid), de pintades (Caringa Nimba), élargit sensiblement son offre génétique en aviculture.
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois