Première éclosion aujourd’hui en France de poussins femelles issus du sexage in ovo précoce

8 juin 2021 - Filières Avicoles

respeggt s’implante dans les Pays de la Loire, où ses premiers poussins femelles, issus du sexage in ovo précoce, ont vu le jour ce 7 juin. La méthode non-invasive de sexage de respeggt, dès le 9ème jour d’incubation des œufs des poules pondeuses, permet de mettre un terme à l’élimination des poussins mâles. Cette solution est adaptée à tous les œufs (bruns et blancs) et à toutes les génétiques de poules.

L’entreprise germano-néerlandaise respeggt vient de démarrer le sexage in ovo en France, en nouant un partenariat avec le couvoir Novoponte, basé à Juigné-sur-Sarthe, près de Sablé. Cette première installation va permettre de développer sur le marché français les œufs de poules nés de la technologie Seleggt qui permet de ne pas avoir à tuer les poussins mâles à leur naissance. Dès l’été 2021, respeggt sera en mesure d’augmenter régulièrement ses capacités de sexage en France pour répondre à la demande. 

« Nous sommes heureux de nous implanter en France avec des partenaires solides à nos côtés, en plus de notre centre de sexage respeggt existant aux Pays-Bas », a déclaré Martjin Haarman, co-directeur général de respeggt group.   

respeggt group a déjà une première expérience du marché français puisqu´on compte aujourd´hui dans l´hexagone quelque 140 000 poules pondeuses respeggt.  « Depuis 2020, nous déterminons pour des acteurs français comme Cocorette dans notre centre de sexage aux Pays-Bas le sexe de leurs œufs à couver en utilisant la méthode Seleggt. Et nous leur livrons des poussins femelles respeggt qui grandissent en France. Aux Pays-Bas, notre capacité s’élève à plus de 100 000 poussins femelles respeggt par semaine », précise Martjin Haarman. « Les règles d'importation en France de poussins étrangers sont toutefois extrêmement strictes. Pour mieux aider nos clients, il était donc important de s´installer au plus près de chez eux. C'est pour cela que nous nous implantons aujourd’hui en France avec notre couvoir partenaire. » 

Dans les centres de sexage de respeggt, les œufs à couver sont d’abord mis en incubation pendant 9 jours, puis les œufs à couver mâles sont identifiés et retirés grâce à la méthode non-invasive Seleggt. Les œufs à couver femelles peuvent ensuite être réacheminés vers les couvoirs afin de poursuivre leur incubation jusqu’à éclosion de poussins respeggt exclusivement femelles. Les poussins femelles deviennent des poules adultes et pondent ensuite des « œufs respeggt ».

Les œufs de poules sexées respeggt sont reconnaissables grâce à l’estampille respeggt et au label en forme de cœur « Sans tuer de poussins mâles » imprimé sur les emballages. Ainsi, le consommateur peut prendre sa décision d’achat en connaissance de cause et contribuer à arrêter de tuer les poussins mâles en France. « Nous constatons que la demande d'œufs frais "Sans tuer de poussins mâles" augmente rapidement en France et nous souhaitons contribuer à mettre fin à l’abattage des poussins mâles » précise Martijn Haarman, confiant des potentialités du marché.

Actuellement, les œufs respeggt « Sans tuer de poussins mâles » sont déjà commercialisés dans plus de 6 000 supermarchés et « discounters » en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et en Suisse. Fin 2020, le nombre d'œufs « Sans tuer de poussins mâles » commercialisés par respeggt s’élevait à un demi-milliard.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois