Projet Netpoulsafe : bilan de mi-parcours

14 juillet 2022 - Filières Avicoles

Démarré le 1er octobre 2020, le projet Horizon 2020 Netpoulsafe est arrivé à mi-parcours. L’occasion de dresser le bilan des activités menées et des prochaines étapes.

Pendant la première moitié du projet Netpoulsafe (Networking European poultry actors for enhancing the compliance of biosecurity measures for a sustainable production), un réseau de 692 Akis (agricultural knowledge and innovation systems), représentant les différents acteurs avicoles a été recruté dans les sept pays impliqués dans le projet, incluant des éleveurs, des vétérinaires, des conseillers, des chercheurs, des organisations de producteurs, des intégrateurs, des fournisseurs d’aliments, des couvoirs et des abattoirs.

 

Une grande partie du travail réalisé dans cette première étape du projet était l’analyse des mesures de biosécurité existantes et des mesures d’accompagnement pour améliorer l’observance de la biosécurité mises en œuvre dans les différents AKIS nationaux.

Des questionnaires ont été soumis aux éleveurs et aux conseillers pour les productions de poulets de chair (en bâtiment et en plein air), de dindes, de reproducteurs, de poules pondeuses (en bâtiment et en plein air) et de canards. Par ailleurs, les abattoirs, les fournisseurs d’aliments, les installations de collecte des œufs et les couvoirs ont été également sollicités pour répondre à un questionnaire. Au total, 406 questionnaires ont été collectés, fournissant des informations sur les mesures de biosécurité mises en œuvre et celles qui ne le sont pas correctement, et pour ces dernières, les raisons pour lesquelles elles ne sont pas mises en œuvre. En outre, des informations ont également été recueillies sur les mesures d’accompagnement des éleveurs qui fonctionnent bien et celles pour lesquelles plus d’informations seraient souhaitées.

Une première analyse des informations recueillies montre que la mesure d’accompagnement la plus appropriée pour la Belgique est le coaching. Pour la Pologne les formations en biosécurité et les ateliers en présentiel ont été choisis. Pour la France, c’est l’amélioration du plan de biosécurité de l’exploitation grâce à l’approche participative et au coaching qui ont été retenus. Pour l’Italie, c’est la visite virtuelle, les discussions de groupe et le coaching. Pour l’Espagne le coaching, pour les Pays-Bas les réunions et le coaching en ligne et pour la Hongrie les formations en biosécurité et les modules éducatifs.

Enfin, les principales réglementations européennes et nationales existantes sur la biosécurité et les mesures d’accompagnement ainsi que divers articles issus de la littérature scientifique et d’autres bases de données ont été compilés. Les résultats complets de l’ensemble de ces travaux seront disponibles pour publication et diffusion en septembre 2022.

A la lumière des informations obtenues grâce à ces questionnaires, les besoins en termes de mesures d’accompagnement des éleveurs ont été déterminés pour les différents pays participants, ce qui a conduit à sélectionner les mesures qu’ils souhaitaient valider en fermes pilotes. Ainsi, les méthodes de coaching, la formation à la biosécurité, les ateliers en présentiel, les groupes de discussion, les visites virtuelles et les réunions en ligne sont quelques-unes des mesures d’accompagnement qui seront validées dans les 142 fermes pilotes qui ont déjà été recrutées.

Par ailleurs, le site internet du projet a été créé et les premières newsletters ont été envoyées, avec l’annonce du lancement du forum de discussion Netpoulsafe. Trois moments de discussion ont déjà eu lieu : le premier avec Mattias Delpont (Inrae ENVT) sur la bonne utilisation du sas, le deuxième avec Clara Marin (Université de Valence, Espagne) sur le rôle de la biosécurité dans la lutte contre Salmonella et Campylobacter, et le troisième avec Jeroen Dewulf (Ugent, Belgique) sur la quantification de la biosécurité dans les fermes avicoles.

La discussion avec l’expert sur le forum est possible en direct pendant une journée, mais les questions peuvent être posées à l’avance, et la discussion reste consultable après la fin de la discussion sur le site web Netpoulsafe.

Enfin, depuis avril 2022, démarre la deuxième phase du projet, avec les activités suivantes :

  • Validation (dans les différentes fermes pilotes) des mesures d’accompagnement sélectionnées.
  • Élaboration de fiches techniques expliquant comment mettre en œuvre les mesures d’accompagnement les plus efficaces. Celles-ci seront compilées dans un manuel dédié.
  • Création de matériel audio-visuel (vidéos et podcasts), de modules d’apprentissage en ligne et d’articles techniques et scientifiques.
  • Communication et diffusion de tous les résultats du projet et des matériels créés par le biais du réservoir de connaissances du site web Netpoulsafe, des médias sociaux, de podcasts radio; communication dans les foires, les magazines, des réunions de diffusion nationales/régionales, des journaux techniques, des événements et des congrès et du séminaire d’été.
Source : Itavi
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois