N°793 - Janvier 2016

A LA UNE - Rencontre Le CNPO anticipe et prépare l’avenir. L’influenza aviaire vient entraver les exportations françaises. Vie des entreprises Cocorette en négociation avec Oeuf Nord Europe. OSE embrasse Babycoque. Les Brèves Viv MEA : un nouveau salon avicole pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Géant Casino, Leclerc et Auchan ont accepté de revaloriser le prix d’achat des œufs.

ECONOMIE - Entreprise LDC reprend la branche volaille d’Agrial. Gestion Investir dans les bâtiments pour pérenniser son élevage.

FILIERES - Volailles de chair « Les Fermiers d’Argoat ont de belles années devant eux… ». Périgord Aviculture célèbre le modèle coopératif. Un nouvel élan anime les Fermiers de Janzé.

TECHNIQUE - Prévention Bruno Rager a mis ses bâtiments au goût du jour ! Alimentation L’intérêt d’un aliment coq confirmé au couvoir Socavic. Les Brèves Une litière granulés en test.

EmelineL'EDITO - Objectif : pas plus d’1,5°C

Le 12 décembre, 195 pays réunis en assemblée plénière par l’ONU ont adopté le premier accord universel pour lutter contre le réchauffement climatique. L’objectif arrêté par l’accord de Paris, plus ambitieux que celui visé initialement par la COP21, est de contenir l’augmentation de température à +1,5°C par rapport à la période pré-industrielle. Et ce, afin de réduire significativement les risques et impacts du changement climatique. Si l’on tient compte des émissions actuelles de chaque pays, et si rien n’était mis en œuvre dans les années à venir pour atténuer la tendance haussière, les spécialistes misent sur un +3°C.

Les activités agricoles sont à l’origine de 19 % des émissions de gaz à effet de serre (49 % sont issues des activités d’élevage), de 95 % des émissions d’ammoniac (73 % pour l’élevage) et de 46 % des particules (9 % pour l’élevage). La filière avicole joue pour sa part un rôle minime dans les émissions de protoxyde d’azote et quasi nul dans celles de méthane, mais sa contribution dans les émissions d’ammoniac est plus importante, quoique bien en deçà de la filière bovine. Emissions qui sont libérées majoritairement lors de l’épandage des déjections (59 %) et dans une moindre mesure au cours de la phase de stockage (15 %) et durant la phase d’élevage (26 %). Pour rappel, l’ammoniac est l’un des précurseurs des particules en suspension (PM10 et PM2,5) qui présentent un risque sanitaire pour les populations.

Emeline Vienot, rédactrice en chef.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois