L’alimentation précoce, clé de la santé intestinale et de l’immunité

6 mai 2021 - Filières Avicoles

Aux Pays-Bas, tous les couvoirs devront prévoir un système d’alimentation précoce des poussins dans les 36 heures après éclosion d’ici 2024. Une question de bien-être, mais surtout de réduction du stress, de santé intestinale et à terme, de performances, comme l’explique Hilde van Meirhaeghe, consultante pour Vetworks.

Pouvez-vous rappeler quel est l’enjeu d’une alimentation précoce ?

L’alimentation précoce favorise le développement de l’intestin et de l’immunité. En poulet de chair standard notamment, puisque ces animaux sont abattus plus jeunes, il est important qu’ils puissent s’alimenter le plus tôt possible. Mais cela est vrai aussi en pondeuse, puisque plus l’alimentation est précoce, meilleures seront la santé intestinale, la résistance aux maladies et les performances. Enfin, une meilleure santé intestinale c’est aussi moins d’antibiotiques. On constate en effet qu’une alimentation précoce permet de réduire les risques de coccidioses, de disbacterioses et de pododermatites liées à une litière humide, conséquence directe d’une mauvaise santé intestinale.

Comment favoriser l'alimentation précoce ?

Il existe plusieurs moyens.

En théorie, l’alimentation précoce pourrait se faire in ovo, à 18 jours, au moment du transfert des œufs de l’incubateur à l’éclosoir. Au moment où on injecte le vaccin, on pourrait également injecter des nutriments et/ou des probiotiques, car l’éclosion demande beaucoup d’énergie au poussin.

Cette pratique est faisable en théorie, mais n’a encore jamais été appliquée.

On peut aussi mettre de l’aliment dans l’éclosoir. Lorsque le poussin sort de l’œuf, il tombe à un étage en dessous où il trouve de l’aliment et de l’eau.

Enfin, lorsque les poussins doivent être transportés sur de longues distances, on peut mettre un aliment dans les boites de transport ou du gel sur les poussins pour les alimenter et les hydrater.

Le sac vitellin contient des réserves pour trois jours environ, mais les œufs n’éclosent pas tous au même moment et ces réserves peuvent être rapidement utilisées par les poussins qui naissent en premier, si un accès précoce à l’aliment n’est pas prévu.

Plus d’informations sur la formation Gut Health & Food Safety training, par Vetworks, du 22 au 25 juin 2021 : https://vetworks.eu/technical-trainings/trainings/gut-health-food-safety/
Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois