Vaccin vivant salmonelle : vers une autorisation en France ?

14 juillet 2022 - Filières Avicoles

Interdit en France, mais autorisé dans d’autres pays européens, le vaccin vivant salmonelle pourrait bien être enfin disponible dans l’hexagone pour les filières pontes. Les précisions de Marc Henninger, Responsable des relations publiques France Afrique du Nord Moyen-Orient pour Elanco.

Depuis quand le vaccin vivant salmonelle existe-t-il ?

Le premier vaccin vivant salmonelle a été mis sur le marché en 1994 en Allemagne, il s’agissait d’un vaccin contre salmonella Typhimurium.

Pour quelle raison n’est-il pas autorisé en France ?

En fait il existe une autorisation de mise sur le marché en France. Mais l’arrêté ministériel du 1er août 2018 relatif à la surveillance et la lutte contre les salmonelles interdit l’utilisation des vaccins vivants en France en filière ponte, sauf dérogation.

La vaccination est considérée « comme une mesure utile pour limiter l’excrétion des bactéries et la contamination des œufs, lorsqu’il s’agit de réduire des prévalences élevées. Salmonella enteritidis est la première cause des épidémies humaines provoquées par la consommation d’œufs », selon le règlement européen 1177/2006. C’est pour cela que le règlement européen rendait obligatoire la vaccination dans les pays où la prévalence en élevage de pondeuse était supérieure à 10 %. Et la France au moment de l’étude qui a servi de référence (en 2005) était à 8 %. Donc la vaccination était de fait non obligatoire.

L’avis de l’EFSA rapporté dans ce règlement stipule que « si les méthodes de détection permettent de différencier les souches vaccinales des souches sauvages, les vaccins tant inactivés que vivants actuellement disponibles peuvent être utilisés sans danger chez les volailles. » Depuis 2006, certains pays se sont mis à vacciner massivement — la vaccination est même obligatoire et/ou subventionnée dans certains pays —, majoritairement avec des vaccins vivants, parce qu’ils sont plus efficaces.

La France a publié un arrêté en 2008 sur la mise en œuvre des mesures de contrôle excluant les vaccins vivants. Faute de recul, les autorités françaises ont appliqué le principe de précaution et ont choisi ne pas autoriser les vaccins vivants mais uniquement les vaccins inactivés. En 2018, un nouvel arrêté a été publié sans remettre en cause le précédent concernant la vaccination salmonelle. Or depuis 2008, il y a eu beaucoup d’expérience acquise en Europe sur l’intérêt, l’efficacité et la sécurité des vaccins vivants qui n’a pas été prise en compte en 2018. Nous nous réjouissons que le futur arrêté en cours de rédaction considère ces éléments.

Quel travail est en cours pour autoriser ce vaccin en France ?

Selon les professionnels, le dossier de révision de l’arrêté de 2018 avance bien. La DGAL a décidé de revoir cet arrêté qui est relativement récent : cela témoigne du volontarisme de notre administration. Malheureusement, les travaux ont été ralentis par des urgences sanitaires — fièvre porcine africaine, Influenza aviaire et bien d’autres — qui n’ont pas permis aux équipes de la DGAL de faire progresser les échanges sur l’arrêté salmonelle comme prévu. Le calendrier initial fixé par la DGAL aux professionnels était ambitieux et les discussions auraient dû être achevées fin mars. 

La santé animale est au cœur du concept One Health qui est en vogue en France. Les salmonelles zoonotiques sont un bel exemple de ce concept : pour limiter le risque de maladies chez l’homme, il faut agir au niveau des élevages de volailles. Pour passer du discours One Health à la réalité, il serait souhaitable de renforcer les moyens humains et matériels de la DGAL qui est en première ligne face aux défis sanitaires qui sont nombreux et importants pour notre souveraineté alimentaire et pour notre santé.

Retrouvez l'interview complète dans le prochain numéro de Filières Avicoles
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois